Abou Traoré

Abou Traoré

Biographie

Né le 1er janvier 1960 à Bobo-Dioulasso au Burkina-Faso, alors Haute-Volta, Abou TRAORÉ est issu d’une lignée de forgerons sculpteurs-fondeurs. Il hérite de la technique de la cire perdue par son père, Assane TRAORÉ et commence sa formation dès l’âge de 10 ans dans l’atelier familial. Il fond et sculpte en son nom depuis 1983. Son originalité plastique met en évidence un artiste créateur et le fait remarquer par le Centre Culturel Français de Bobo-Dioulasso qui l’expose plusieurs fois. En 1990, il remporte le 1er Prix de la Semaine nationale de la culture, SNC Bobo-Dioulasso. En 1991, il est remarqué par Pierre GAUDIBERT qui le citera dans son livre « Art africain contemporain.

 

Dès 1994, il participe à de nombreuses rencontres artistiques en France ainsi qu’au Togo à Lomé (Association Ewolé). En mars 2001, il participe à un symposium avec des artistes du CCA Terre blanc (France) à Bobo-Dioulasso. Cette rencontre réoriente son travail vers une plus grande abstraction.

 

Dans son travail, il dépasse les automatismes de l’artisanat local pour remettre en question et élargir sa pratique de bronzier en direction de la création artistique. Abou TRAORÉ affirme la nécessité de rester présent au Burkina-Faso pour travailler et développer un art spécifique ancré dans ce territoire, malgré les difficultés que cela engendre dans l’échange artistique et la diffusion de son travail.

 

Abou TRAORÉ est représenté par L’Espace D’Art Le Comœdia.