Nelly Sanchez

Nelly Sanchez

Biographie

Nelly Sanchez est née le 10 mars 1974. Docteur ès littérature française, francophone et comparée, Nelly Sanchez est spécialiste en littérature féminine française, notamment des auteures de la Belle Epoque. Elle est l’éditrice critique de titres comme L’Ange et les pervers de Lucie Delarue-Mardrus, le Recueil de recettes des Belles Perdrix, de relations épistolaires… Elle est également, depuis une quinzaine d’années, collagiste et plasticienne.

Autodidacte, ses œuvres s’inscrivent dans le prolongement de ses recherches universitaires ; elles interrogent les stéréotypes liés au genre et notamment à la féminité. Les figures de la mémoire collective, des mythes comme Médée, Eve, Mélusine, Salomé… sont revisités. C’est un univers féminin, surréaliste, étrange et drôle parfois, qui est donné à découvrir. A l’instar de Frida Khalo et Leonora Carrington, Nelly Sanchez joue avec les symboles de la représentation féminine, grâce à des images découpées dans les magazines de mode féminins.

Chaque œuvre raconte une histoire mais c’est au spectateur d’en bâtir la trame à partir des éléments assemblés qui sont autant de symboles. Rien n’est innocent, le hasard n’existe pas dans ses assemblages. Les interprétations sont infinies, à la manière d’un kaléidoscope.

Nelly Sanchez est représentée L’Espace d’Art le Comœdia.

Bandeau galerie le comoedia brest sanchez les corbeaux exposition vente art urbain contemporain finistere bretagne culture tourisme
Bandeau Galerie le comoedia brest sanchez les joies de l innocence vente art urbain contemporain finistere bretagne culture tourisme
galerie le comoedia brest sanchez soupir vente art urbain contemporain finistere bretagne culture tourisme
Galerie le comoedia brest sanchez une dernière danse vente art urbain contemporain finistere bretagne culture tourisme
galerie le comoedia brest sanchez petite musique intérieure vente art urbain contemporain finistere bretagne culture tourisme
le comoedia brest sanchez pureté purity vente art urbain contemporain finistere bretagne culture tourisme