Reso

Reso

Biographie

« Cédric Lascours, plus connu sous le nom de Reso, est un graffeur au style bien particulier qui lui vaut une renommée mondiale. » (La Dépêche) Il grandit à Toulouse. Autodidacte, obsédé par la lettre et les rythmes répétitifs, Reso s’impose comme un graffeur fondamental de la scène Street internationale en tant que père du mouvement « Wild Style », « forme compliquée et complexe de graffiti » (La Dépêche) qui joue sur les perspectives et le lettrage.

Ses recherches se portent sur le graphisme de la calligraphie, la lettre en tant que courbe, et s’expriment par des tracés entrelacés, abstraits et énergiques. La mise en couleur de ses travaux repose quant à elle sur une recherche de l’harmonie.

Pour créer ses œuvres souvent de grandes dimensions, Reso s’inspire de son vécu, de ses expériences personnelles, tout en laissant une large place au geste et au mouvement. Très actif sur la scène internationale, l’artiste graffe lettrages, personnages et scènes réalistes, lui permettant de représenter l’humanité dans sa diversité.

Graffeur international, spécialiste du lettrage, Reso expose ses œuvres au Maroc, en Colombie, en Allemagne, en France mais également en Asie. Il organise les rencontres du graffiti sur les cinq continents, à l’appel des associations.

©Photographies Reso.

Exposition à Brest : l’art de la rue sur les murs de l’espace Comœdia
Côté Brest, 11/02/2020

Exposition à Brest : l’art de la rue sur les murs de l’espace Comœdia

Le Comœdia, à Brest, présente une exposition-vente de douze artistes du street art jusqu’au 2 mai 2020. Le Comœdia (rue du Château […]Lire la suite
L’art de la rue recouvre les murs du Comoedia
Ouest-France, 06/02/2020

L’art de la rue recouvre les murs du Comoedia

  Une exposition-vente incontournable de street art réunira 130 œuvres de douze artistes de renommée nationale et internationale, à Brest […]Lire la suite
Street art : Le Comœdia sous les bombes
Le Télégramme, 05/02/2020

Street art : Le Comœdia sous les bombes

Environ 130 œuvres sont exposées dans l’espace d’art Le Comœdia, jusqu’au 2 mai. À coups de bombes, de pulvérisateurs, de peintures […]Lire la suite